12 mai 2013

Mobile de montgolfières - Épisode 1

Pour diversifier mes activités anti-ennui pendant ces longues journées où je suis cloîtrée chez moi, j'ai décidé, en parallèle - entre autres - de mon repérage pour "l'équipement" des grumeaux et du tricot, de fabriquer moi-même les mobiles à poser au-dessus des lits des grumeaux, plutôt que de dépenser des fortunes dans des mobiles sans âme et sans amour.

Après avoir un peu farfouillé sur le net, je suis tombée amoureuse de cet envol de montgolfières et mon homme a validé mon choix :

Mobile montgolfières

J'adoooooore ces petits ballons tout mignons et en plus j'avais déjà tout ce qu'il fallait pour me lancer dans la fabrication dès aujourd'hui dimanche ! Après avoir réalisé le patron avec mon homme, et à force de découpes et de collages, j'ai pour l'instant réalisé 4 ballons, dont je suis assez fière.

Je table pour l'instant sur une dizaine de ballons pour réaliser un mobile, je verrai en allant si c'est suffisant ou non pour "bien rendre".

Si ce modèle vous plaît, voici le matériel dont vous avez besoin :

  • différents papiers aux coloris et motifs variés selon vos envies (un peu épais pour qu'ils résistent au découpage, aux manipulations et au collage),
  • de quoi faire le patron (je l'avais au format numérique et l'ai imprimé directement sur les papiers mais vous pouvez aussi utiliser un crayon de bois et du papier calque pour le reproduire à la main sur les papiers),
  • des ciseaux assez fins (type de couturière dans l'idéal),
  • de la colle pour papier et carton,
  • de la ficelle.

Et voici les quelques étapes (très simples) pour le reproduire :

  • Concevoir votre patron selon la forme et les dimensions souhaitées ou utiliser le mien, qui mesure environ 4,5 cm de haut sur 3,5 cm de large. J'ai supprimé après coup les traits inutiles sur ce patron mais ils apparaissent encore sur mes échantillons.

    Mobile montgolfières 1

  • Sélectionner les papiers.
    Chez moi, j'avais déjà un petit stock de papiers à motifs et coloris différents de ce genre :

    Mobile montgolfières 2

  • Imprimer le patron de montgolfière directement au dos des papiers sélectionnés (ou le décalquer).
    Prévoir 6 dessins de montgolfières pour obtenir une montgolfière "en relief".
    Sur l'image ci-dessous, on voit clairement les montgolfières au recto et on distingue les motifs du papier au verso :

    Mobile montgolfières 3

  • Découper les montgolfières :

    Mobile montgolfières 4

  • Plier les montgolfières au milieu, dans le sens de la hauteur, de façon à ce que la pliure soit "à l'intérieur" du côté du motif ou de la couleur :

    Mobile montgolfières 5

  • Coller les six montgolfières deux par deux et demi-face contre demi-face, puis coller deux "duos" de montgolfières demi-face contre demi-face :

    Mobile montgolfières 6

  • Lorsque vous avez un "quatuor" de montgolfières et un "duo" de montgolfières, couper la ficelle à la longueur désirée (sans oublier qu'il faudra la replier sur elle-même pour qu'elle forme une boucle) et l'insérer au centre de la montgolfière en la collant :

    Mobile montgolfières 7

  • Coller le dernier "duo" de montgolfières et le dernier "quatuor" de montgolfières... Votre montgolfière est terminée !

    Mobile montgolfières 8

Il ne vous reste plus qu'à réaliser autant de montgolfières que vous le souhaitez, en variant les couleurs, les motifs, et les longueurs de ficelle !

Pour l'instant, je n'ai pas encore réfléchi au type de support, je me pencherai sur la question une fois toutes mes montgolfières terminées.

En revanche, je n'ai pas envie de faire deux fois le même mobile : notre mot d'ordre pour les grumeaux est d'encourager à la fois leur complicité et leur individualité. Nous nous refusons à tout faire en double, à les habiller de la même façon, à ne leur offrir qu'un cadeau commun, etc. En l'occurrence, ça se traduit - à mon sens - par un mobile chacun (évidemment !) mais pas sur le même modèle. J'ai d'ailleurs repéré d'autres idées de mobiles, je vous en reparlerai quand j'aurai avancé sur la question.

Posté par Tannabelle à 18:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11 mai 2013

Une histoire de prénoms

Bien sûr, quand on attend depuis des années qu'un heureux évènement se profile à l'horizon, on a le temps de penser aux prénoms.

Après quelques idées versatiles, notre choix s'est arrêté il y a un moment déjà sur plusieurs prénoms aussi bien masculins que féminins. Et maintenant que les éventualités dépassent la simple alternative fille/garçon, il nous a bien fallu les associer en fonction des différentes combinaisons possibles.

Pour faire simple :

  • S'il s'agit de deux filles : Élise et Agathe, sans référence particulière, simplement parce que ces prénoms nous plaisent.
  • S'il s'agit de deux garçons : Paul et Marceau, avec une double référence familiale cette fois, puisqu'il s'agit respectivement du prénom de mon grand-père maternel et du prénom du grand-père paternel de mon mari. Mais si nous avons choisi ces prénoms, c'est aussi parce qu'ils nous plaisent. Ce n'est pas pour rien que nous n'avons pas choisi les prénoms de nos autres grands-pères : André et Jacques ;-)
  • S'il s'agit d'une fille et d'un garçon : Élise et Gaspard - Elise parce que c'est le prénom féminin qui arrive en tête de notre liste, Gaspard parce que nous aimons ce prénom, sans aucune référence extérieure, et que nous ne voulons pas choisir entre Paul et Marceau étant donné qu'ils font référence à notre famille.

Réponse dans quelques mois car je veux garder la surprise des sexes jusqu'au bout : seul mon mari sera au courant et il a évidemment interdiction de divulguer le secret à quiconque, même sous la torture ou l'emprise de substances plus ou moins licites... gare à lui en cas de gaffe !

Prénom

Posté par Tannabelle à 20:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mai 2013

Pourquoi jeter quand on peut réutiliser ?

Au menu de ce nouveau billet, ni prosélytisme ni délires farfelus, simplement quelques pistes pour "réduire mon empreinte écologique" - comme on dit - et celle de mon foyer au passage. Je ne sais pas si c'est l'idée de devenir mère qui m'incite à vouloir laisser une Terre plus propre à mes enfants à venir mais, depuis quelque temps, je m'interroge sur ma façon de vivre, d'acheter, de consommer...

Au-delà des gestes classiques qui devraient être quotidiens (privilégier les transports en commun et la marche, faire attention à sa consommation d'énergie - qu'il s'agisse d'eau ou d'électricité, trier ses déchets, réparer et réutiliser autant que possible, ne remplacer que lorsqu'il n'y a pas d'autre choix, etc.), je me suis interrogée sur la place des produits jetables dans ma vie. Et le constat est loin d'être glorieux ! :-( J'ai donc décidé de procéder à quelques "remaniements" et, de fil en aiguille, je suis tombée sur deux sites qui m'ont particulièrement intéressée et qui m'ont incitée à me lancer en commençant par trois produits, en attendant que l'écolo débutante que je suis aille encore plus loin, sans pour autant tomber dans le fanatisme.

  • Exit l'aluminium et le film étirable, bonjour les pochettes alimentaires lavables et donc réutilisables. Disponibles en deux formats et en différents coloris, elles sont pratiques, sans danger pour la santé (ce qui est plus discutable pour l'aluminium notamment), écologiques et plutôt jolies !

    Seul hic (mais qui n'a rien à voir avec le produit) : je n'ai pas encore trouvé d'alternative à l'aluminium pour la cuisson en papillotte (que nous utilisons au moins une fois par semaine) mais je ne désespère pas !

    Vous les trouverez ici : http://www.sans-bpa.com/emballages-alimentaires/700-kids-konserve-kozy-framboise-lot-2.html

Pochettes

  • Côté hygiène intime, j'ai découvert qu'il existait des solutions plus écologiques et plus saines que ce qu'on trouve si facilement en supermarché. Tout est parti d'une remarque anodine de mon mari : alors que nous discutions des couches lavables, auxquelles nous avons l'intention de recourir pour les grumeaux, il m'a charriée sur les serviettes hygiéniques jetables que j'utilise quotidiennement depuis plus de deux mois (cf. les montagnes russes, épisodes 1 à 5). Et l'idée a trotté dans ma tête jusqu'à ce que je me décide à chercher des alternatives, que j'ai fini par trouver sous la forme de serviettes hygiéniques lavables. Fabriquées en coton bio et disponibles en plusieurs tailles selon le flux et l'utilisation, elles sont discrètes, agréables à porter et faciles à nettoyer (il suffit de les rincer dans l'eau froide après utilisation avant de les laver avec le linge de tous les jours).

    Seul hic (mais qui ne me concerne pas) : même le format mini ne convient pas aux porteuses de strings.

    Je les ai commandées ici, en format mini et en format normal : http://www.lilinappy.fr/serviette-hygienique-lavable-mini-imse-vimse.html

Serviettes

  • Et pour finir dans la série des petits riens qui peuvent faire la différence (pour l'instant, mais je poursuis mon entreprise de chasse au jetable), j'ai détecté un autre élément jetable présent dans mon foyer - les disques à démaquiller - facilement remplaçable par une autre solution plus durable - les carrés démaquillants lavables. Efficaces, doux, en coton bio (pour ma part), ces carrés ont en plus le mérite d'être fabriqués en France et par des détenus dans une démarche de réinsertion. En revanche, pour ne pas succomber à la logique de surconsommation, j'ai évité le "kit" composé des carrés démaquillants, d'une boîte de rangement et d'un filet de stockage, ces deux derniers éléments me semblant superflus, puisque la (jolie) boîte d'envoi fait très bien l'affaire pour le rangement et que le panier à linge sale suffit pour les stocker en attendant le lavage.

    Seul hic : j'attends la confirmation du fabricant, via le site sans-bpa.com, mais a priori ces carrés ne peuvent pas être utilisés pour retirer du vernis à ongles. Me voilà donc condamnée à continuer à utiliser des disques à démaquiller de supermarché, en attendant de trouver une autre solution.

    Je les ai trouvés ici : http://www.sans-bpa.com/hygiene-et-beaute/1300-tendances-emma-coton-bio-10.html

Carrés

 

Donc, pour résumer, voici les deux sites qui sont devenus mes amis et sur lesquels je vais sûrement commander à nouveau, étant donné le florilège de bonnes idées qui s'y trouvent, que ce soit pour mon foyer ou les grumeaux à venir :

  • http://www.sans-bpa.com/ : le parti pris du site, c'est d'éviter le bisphénol A (dont on a pas mal entendu parler ces derniers temps) et de remplacer le plastique (anti-écolo au possible) par du verre et de l'inox. Les produits sont principalement destinés à l'usage alimentaire (mais pas que, comme vu plus haut) et s'adressent à toute la famille (des bébés aux parents, en passant par les enfants). Interrogez-vous sur ce qui arrive dans votre cuisine pour rejoindre aussi vite la poubelle et vous trouverez sûrement une alternative durable sur ce site ! :-)
    Le + : le service client est aussi sympathique que disponible : grâce au système de chat en direct, j'ai pu poser une question sur les carrés démaquillants et obtenir la réponse instantanément !
  • http://www.lilinappy.fr/ : c'est en cherchant des infos sur les couches lavables (j'y reviendrai probablement dans un futur billet) que je suis tombée sur ce site, que l'on peut considérer comme une boutique en ligne de puériculture et de produits naturels pour les enfants de tous âges et leurs mamans.
    Le + : tout ce qu'il faut savoir pour comprendre le système de couches lavables et faire le meilleur choix est sur ce site !

Et bien sûr, si l'aspect financier vous fait hésiter, comparez le coût unique d'un produit durable aux coûts multiples des produits jetables, sans oublier l'impact écologique !

 

06 mai 2013

Tricoti-tricoton !

Je suis maintenant en arrêt depuis plus de deux mois et risque de le rester jusqu'au début de mon congé maternité qui doit démarrer le 5 août. Comme je suis interdite de voiture et de marche, et condamnée au repos (sans devoir être alitée en permanence - pour l'instant ? - heureusement !), les journées passent plus ou moins vite selon mon humeur, mes envies, mes sollicitations, mes impératifs...

Pour éviter l'ennui et mettre à profit tout ce temps qui s'offre à moi, j'ai décidé de me lancer dans le fait-main pour certains préparatifs de l'arrivée des grumeaux : j'ai donc demandé à ma mère de m'apprendre à tricoter. N'ayant pas de talent manuel particulier (même si j'aime faire des choses de mes mains, pourvu que j'aie l'inspiration), je ne peux me lancer que dans des choses accessibles aux débutantes, du moins pour le moment. Je laisse les choses plus subtiles à ma mère, qui se débrouillera très bien : doudous-grenouilles, bonnets "compliqués", gigoteuses, etc.

De mon côté, je me suis donc lancée dans la réalisation de chaussons. Après quelques pas en avant pour autant de pas en arrière, ils commencent à prendre forme, même si je suis pour l'instant bloquée à une étape qui nécessite l'aide de ma mère (qui habite à 200 km de chez moi et que je ne vois donc que de temps en temps). Heureusement, à ce stade, mes aiguilles sont libérées : je peux donc tricoter les 4 chaussons jusqu'à cette étape, en attendant de revoir ma mère pour avancer encore.

Où j'en suis (pour les 2 premiers chaussons, il me reste les 2 autres à commencer) :

Chausson

A quoi ils doivent ressembler :

Chaussons modèle

Posté par Tannabelle à 22:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 mai 2013

Les robes de Séraphine

Nouveau vêtement = nouveau billet pour mon premier vêtement de grossesse offert par mon chéri pour mon anniversaire, il y a quelques jours.

Là encore, je suis très satisfaite de cette commande en ligne sur Séraphine (http://www.seraphine.fr/), où il suffit de prendre sa taille habituelle et où la conception de la partie abdominale s'adapte au bidon d'une femme enceinte :

Robe bleue

Et comme mon frère se marie cet été (le 10 août : j'en serai à près de 6 mois 1/2), j'ai commencé à repérer des robes de grossesse "de soirée", notamment celle-ci, chez Séraphine :

Robe soirée

Ce qui me plaît :

  • la longueur : je n'aime déjà pas mes jambes en temps normal et en plus, au mois d'août, je ne sais pas dans quel état elles seront alors autant ne pas prendre de risques ;
  • la couleur : estivale et "douce" ;
  • l'étole : vendue avec la robe (alors que le modèle existe dans une autre couleur mais est vendu - au même prix - sans l'étole, qui n'est même pas disponible à part) ;
  • la coupe : la taille empire me semble parfaitement adaptée aux bidons de femme enceinte ;
  • les bretelles de soutien-gorge : déjà (un peu trop) gâtée par la nature côté poitrine en temps normal, il est primordial pour moi qu'elle puisse être réellement soutenue !

Je pense la commander vers le mois de juin, je reviendrai vers vous le moment venu.

Posté par Tannabelle à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


29 avril 2013

Des jumeaux aux grumeaux

Avec mon homme, on n'a jamais appelé les jumeaux "les jumeaux". Dès que l'on a su avec certitude qu'il y avait bien deux bébés en route, on les a surnommés "les haricots". Et puis, depuis quelques jours, on s'est dit que "haricots" faisait trop "petit", au niveau de l'image.

Vous allez me dire qu'un grumeau, c'est non seulement encore plus petit qu'un haricot mais aussi moins joli mais c'est surtout la consonance proche entre "grumeaux" et "jumeaux" qui nous a plu. En plus, cela fait référence aux jumeaux du dessin animé Les razmoket, que je regardais quand j'étais enfant !

Alors on a adopté ce surnom, jusqu'au prochain !

Grumeaux

Posté par Tannabelle à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Une parenthèse inattendue

Et voilà, je me lance dans la blogosphère !

Je fréquente régulièrement plusieurs blogs, en admirant, voire enviant, le talent ou l'humour de leurs auteurs et j'étais loin d'imaginer qu'un jour j'oserais me lancer dans cette aventure. Mais l'évènement qui est en train de se préparer dans mon bidon et les tonnes de questions que je me pose à ce sujet m'ont conduite vers mon clavier pour exprimer ce qui se passe dans ma tête, mon coeur, mon ventre, mon couple, ma famille, ma vie de femme, ma vie de travailleuse...

J'ai déjà plusieurs idées d'articles en tête, j'espère simplement tenir la distance... D'ailleurs, ne vous étonnez pas si cet article de "bienvenue" n'est pas le premier, chronologiquement : je vais simplement faire quelques retours en arrière en "antidatant" les dates de publication, pour plus de lisibilité et de logique.

Et puis si ce blog ne vit que le temps de quelques billets, il restera tout de même une petite parenthèse inattendue !

J'espère que vous trouverez de l'intérêt dans ce blog, quelle qu'en soit la raison, et vous dis "à bientôt" pour les premiers articles !

Parenthèse

Posté par Tannabelle à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2013

Vous avez dit "psychologique" ?

Depuis quelques jours, mon ventre s'est très légèrement arrondi. Même mon homme dit ne pas encore voir la différence et affirmer que pour lui c'est toujours mon petit ventre d'avant grossesse (charmant n'est-ce pas ?!). Pourtant je le sens bien : mes hauts ne remontent pas encore jusqu'à mon nombril, c'est sûr, mais je ne peux plus fermer certains pantalons qu'à l'aide d'un élastique.

Et puis aujourd'hui (jour de mes 28 ans, quel heureux concours de circonstances !), alors que je viens de recevoir le premier jean de grossesse que j'avais commandé sur Internet (un peu par anticipation, je le reconnais), dans les minutes qui ont suivi ce premier enfilage, mon ventre a comme qui dirait poussé d'un coup ! En l'espace d'un instant, il s'est mis à ressembler à un vrai bidon de femme enceinte !

Je vous jure que je ne vous mens pas : une collègue de ma belle-soeur, que j'avais rencontrée il y a quelques semaines lors d'une soirée et qui nous a aperçus en ville cette après-midi, lui a demandé si j'étais enceinte ! C'est donc que ça se voit et que ce n'est pas juste "un peu de ventre" !

Autre coïncidence, cette concrétisation physique subite de la grossesse apparaît précisément le jour :

  • où j'ai envoyé ma déclaration de grossesse officielle à mon employeur,
  • et où nous avons envoyé des "faire-part de grossesse" à notre famille proche.

Quand je vous dis que c'est psychologique !

Et en bonus, mon premier jean de grossesse, commandé chez Mamma Fashion (http://www.mammafashion.com/), pas donné mais de bonne qualité et bien coupé (j'ai pris ma taille habituelle et le bandeau abdominal s'adapte à l'évolution du bidon) :

Jean

Posté par Tannabelle à 19:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 avril 2013

Première rencontre...

Aujourd'hui, nous avons passé la première "vraie" échographie et... tout va bien ! :-)

Moi qui suis une grosse dormeuse, j'ai très mal dormi et me suis réveillée à 5h du matin : étonnant, non ? ;-)

Au-delà de toutes les inquiétudes de malformations et autres anomalies qui peuvent accompagner une grossesse, ma principale angoisse était de savoir s'ils étaient encore là tous les deux et s'ils étaient encore en vie. J'ai donc pu me détendre dès le début de l'échographie, lorsque l'échographiste a confirmé ces deux points.

L'examen s'est ensuite déroulé normalement et l'échographiste a pu prendre quasiment toutes les mesures qu'elle souhaitait, au gré des mouvements des bébés ! Le premier qu'elle a examiné s'est plutôt laissé faire mais le deuxième s'est montré plus récalcitrant. A sa décharge, c'est dans sa "poche" que se trouve l'hématome - toujours présent et de taille sensiblement identique : on comprend donc qu'il soit moins à son aise et donc moins coopératif !

L'échographiste, très agréable au demeurant, ne disposait pas de l'historique des précédentes échographies (il suffisait pourtant de descendre le dossier du premier étage, celui de la PMA, au rez-de-chaussée, consacré à la gynécologie !) et n'a donc pu comparer l'aspect de l'hématome : elle n'a donc rien pu faire d'autre qu'espérer que, en dépit de la taille plutôt stable depuis la dernière échographie réalisée il y a quelques semaines, l'hématome soit en train de cicatriser. Réponse au prochain épisode !

En attendant, qu'il soit en train de cicatriser ou non, l'hématome est toujours présent et signifie donc que mon arrêt est prolongé jusqu'à la prochaine échographie prévue fin mai.

Echographe

Posté par Tannabelle à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mars 2013

Les montagnes russes - Episode 5

L'échographie d'aujourd'hui, réalisée par l'interne dont nous avions apprécié le professionnalisme et la sérénité la semaine dernière, a tout confirmé : les deux embryons vont toujours bien et l'hématome est toujours là mais n'a pas grossi - c'est déjà ça.

L'hématome n'ayant pas disparu et la première échographie "officielle" (les 4 que nous venons de passer n'étaient que du "bonus" !) étant prévue le vendredi 12 avril, mon arrêt est prolongé jusqu'à cette date, où nous verrons alors si ce fichu hématome a évolué.

Nous allons pouvoir souffler (un peu), croiser les doigts (beaucoup) et, en ce qui me concerne, me reposer... encore plus, puisque c'est le seul facteur de réussite de la grossesse qui dépende de moi, les autres n'étant malheureusement pas entre mes mains.

Montagnes russes

Posté par Tannabelle à 12:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,