19 juin 2013

Première séance d'acupuncture

En attendant d'autres nouvelles, d'autres examens, d'autres rendez-vous, il faut bien apprendre à vivre avec ses angoisses et ses questions...

Pour la tête, il y a les séances chez la psychologue. La première a pris la forme d'une prise de contact ; les éventuelles prochaines séances dépendront des résultats et rendez-vous à venir.

Pour le corps et la tête, il y a l'acupuncture. Première séance lundi après-midi, après l'échographie, ce qui n'a donc pas été du luxe. Je n'avais jamais testé ce type de médecine, je ne savais donc pas à quoi m'attendre. Au final, je dirais que la séance s'est composée de 40% de psychologie, 40% de relaxation et 20% d'acupuncture.

Ce sont surtout le discours et l'approche de l'acupunctrice qui m'ont fait du bien. Sans nier notre douleur et la raison qui nous amenait chez elle, elle a su parler de la grossesse et des bébés simplement, comme de n'importe quelle grossesse et de n'importe quels bébés. Alors que, depuis bientôt un mois, nous avons basculé "de l'autre côté de la barrière", elle a su "démédicaliser" la grossesse. Avec les problèmes détectés chez Élise, l'extrême médicalisation de la grossesse est inévitable mais il est bon aussi de savoir redonner du sens à tout ça, de considérer Élise comme son frère, comme un bébé, comme un enfant, comme notre enfant et pas (seulement) comme un bébé malade, comme un "problème", comme une source de doutes et d'angoisses, comme un bébé peut-être condamné...

Après quelques minutes à essayer de nous montrer comment à nouveau penser à cette grossesse "à court terme", pour savoir en profiter et la savourer de la seule façon que l'on aurait dû connaître, l'acupunctrice m'a fait faire quelques exercices de respiration que mon homme et moi pouvons refaire chez nous.
Elle m'a ensuite posé une aiguille au niveau de chaque poignet (pour l'apaisement) et de chaque mollet (pour soutenir le poids - physique ou moral ? - de la grossesse), avant d'entreprendre son travail énergétique en posant ses mains à différents endroits de mon corps (ce que je sentais) ou de faire des mouvements autour de mon corps (que mon mari m'a décrits a posteriori, puisque j'avais les yeux fermés sur le moment).

Je suis un peu sceptique par rapport à toutes ces médecines douces ou parallèles mais je me dis que ça ne peut pas me faire de mal. À l'issue de la séance, les effets physiques étaient à peine perceptibles, même si j'avais l'impression d'être un peu détendue physiquement. Véritable efficacité ou effet placebo, quelle importance, si mon cœur peut être un peu allégé et apaisé ?...

Prochaine séance prévue dans 2 semaines...

Acupuncture

Posté par Tannabelle à 14:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,