02 mai 2018

J'vous ai pas dit !

Pour Élise et Gaspard, j'avais pris 14 kg. "Seulement", j'ai envie de dire ! :-)

Pour Hector, j'avais pris 10 kg. "Seulement" aussi, j'ai toujours envie de dire ! :-)

Et cette fois-ci, alors que je m'apprête à rentrer dans mon sixième mois, j'en suis à... -5 kg ! Oui oui ! Je n'ai effectivement pas pris un gramme et j'en ai même perdu 5000 en tout début de grossesse : merci le manque d'appétit le premier mois (c'était sympa, Noël et Nouvel an !) et merci la grippe le deuxième mois ! Et depuis, je continue à manger correctement, de façon variée et équilibrée.

Même s'il me reste 4 mois, cela m'apporte une certaine satisfaction et un soulagement certain : ce sera toujours ça de moins à perdre après ! :-)

IMG_2290

Posté par Tannabelle à 07:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 mars 2015

Quel ingrat !

La semaine dernière, mon mari est allé retirer pour moi un colis chez la fleuriste qui fait office de relais colis à côté de chez nous.

En voyant le nom de l'expéditeur (Envie de fraises), la fleuriste a demandé à mon mari si un bébé allait bientôt arriver. Il lui a alors dit qu'il était arrivé quelques jours plus tôt mais que sa femme - moi, donc - avait toujours besoin de vêtements de grossesse.

Comment ?!
Quoi ?!
Pardon ?!

Certes, mon ventre ne ment pas : il a bien accueilli trois bébés en deux ans, entre fin janvier 2013 et début février 2015.
Mais :

  1. Ce n'est pas un vêtement de grossesse mais un pyjama d'allaitement à manches longues que j'ai commandé car, vois-tu, mon cher époux, on a beau avoir du chauffage dans la maison, quand tu dois sortir de dessous ta couette bien chaude pour aller nourrir ton enfant, eh ben il pèle !
  2. Je rentre dans mes vêtements d'avant Hector et d'avant Élise et Gaspard.
  3. Tu avais remarqué, la veille de ce fameux jour et tout seul comme un grand, que je rentrais même dans l'un de mes pantalons moulants.
  4. Je pèse à ce jour 2 kilos de moins qu'avant Hector.

Alors, la prochaine fois que tu vois la fleuriste, tu as intérêt à rétablir la vérité ! Non mais !

 

Posté par Tannabelle à 17:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 février 2015

Comme si de rien n'était (ou presque) - Bis

En attendant de trouver le temps et l'occasion de rédiger les différents billets que j'ai en tête, je voulais juste partager avec vous cette petite satisfaction : une semaine après la naissance de Hector, il ne me reste que 800 grammes sur les 10 kilos pris pendant la grossesse ! :-)

Mes enfants sont formidables : que ce soit Élise et Gaspard ou Hector, ils ont eu pitié de ma balance ! ;-)

Posté par Tannabelle à 10:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2013

Comme si de rien n'était (ou presque)

Ayant séjourné près de 3 semaines à l'hôpital, je ne sais pas combien de kilos j'ai pris au total. Je sais juste que j'étais à +13 kg le 5 septembre.

Mais la bonne nouvelle du retour à la maison, c'est que j'ai déjà retrouvé mon poids d'avant grossesse ! Alors, entre l'allaitement et la reprise d'une activité "normale", j'ai hâte de voir ce que ça va donner d'ici quelques semaines !

Posté par Tannabelle à 09:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

02 septembre 2013

Treizième échographie

Aujourd'hui, nous avons retrouvé le Dr Brasseur pour notre treizième échographie, la dernière programmée à ce jour.

Gaspard nous fait le bonheur de continuer à bien pousser. Toutes ses mesures sont bonnes et dans la moyenne. Le petit filou s'est encore retourné - il a maintenant la tête en haut - ce qui est un signe de tonicité, surtout à ce stade, d'après l'échographiste. Il pèse environ 2,1 kg, soit 400 g de plus qu'il y a deux semaines.

Quant à Élise, ni scoop ni miracle à l'écran : le Dr Brasseur a mesuré uniquement son ventricule gauche qui est passé de 36 mm à 37 mm. Rien de très probant mais de toutes façons, à ce stade, toute stabilisation ou régression serait vaine et n'aurait que le goût amer de l'ironie... Son périmètre crânien a encore grossi - ma choupette prend la grosse tête ! ;-( Quant à ses autres mesures, elles sont très basses, ce qui fait craindre au Dr Brasseur un retard de croissance in utero (RCIU), qui pourrait alors, comme la fente et l'hydrocéphalie, être un syndrome d'une maladie globale. Notre choupette ne pèse donc que 1,7 kg, soit 200 g de plus qu'à la dernière échographie - un poids d'autant plus inquiétant que sa tête disproportionnée fausse les mesures... Je dois avouer que cette mauvaise nouvelle me rassure par rapport à la décision que nous nous apprêtons à prendre...

Peut-être y aura-t-il une ultime échographie entre l'interruption de grossesse et l'accouchement ? Nous le saurons probablement demain lors de notre rendez-vous avec le Pr Verspyck. En tout cas, je ne pense pas qu'il y en ait d'autres avant l'ISG, ce qui signifie que cette échographie était la dernière où nous voyions Élise "pour la voir". La prochaine fois que nous la verrons, ce sera lors du repérage échographique avant l'ISG et ce sera pour lui dire adieu...

19 août 2013

Douzième échographie

Aujourd'hui, c'est avec le Dr Diguet que nous avons passé notre douzième échographie, le Dr Brasseur étant en congés.

L'examen a débuté par une "vue d'ensemble" des deux bébés, histoire que le médecin prenne ses repères, puisque c'était la première (et normalement la dernière) fois que nous le voyions. Élise est pour l'instant en pole position pour l'accouchement, Gaspard étant encore bien haut. Mais cette fois, les grumeaux avaient tous les deux la tête en bas, Élise étant à gauche avec le dos à gauche et Gaspard étant à droite avec le dos à droite : la position idéale pour papoter tranquillement ! :-)

Gaspard continue à bien pousser. Toutes les mesures réalisées et images visionnées sont normales. Notre petit loup est dans la moyenne haute des courbes, son poids avoisinerait 1,7 kg.

Quant à Élise, rien de nouveau ou d'inattendu : ses ventricules font désormais 33 et 36 mm (contre 33 mm le 1er août). En toute logique, ses mesures crâniennes continuent, elles aussi, à grossir : avec un diamètre bipariétal de 91,6 mm et un périmètre crânien de 306 mm à 31 SA, Élise dépasse largement les valeurs de référence tandis qu'elle reste dans la moyenne basse pour les autres mesures. Son poids est évalué à 1,5 kg, à ceci près que l'estimation est faussée en raison de la taille disproportionnée de sa tête.
Comme on nous en avait parlé à Necker, en raison de l'hydrocéphalie dont Élise est atteinte (et que le Professeur Marret avait évoquée mais seulement comme conséquence possible à l'époque), la taille de son crâne pourrait poser problème à l'accouchement si elle continue à augmenter. Il serait alors envisageable de pratiquer, en même temps que l'interruption sélective de grossesse, un drainage de son liquide cérébral afin de prévenir et limiter les complications pouvant survenir lors de l'accouchement. Nous en saurons probablement plus lors de notre rendez-vous avec le Professeur Verpsyck dans deux semaines.

En attendant, notre cas devait à nouveau passer au staff ce soir afin que soit évoquée l'éventualité d'une IRM (même si elle n'apporterait, a priori, pas grand-chose) et que nous soit proposé un nouvel entretien avec le Professeur Marret pour que nous puissions discuter avec lui, d'un point-de-vue neuro-pédiatrique, des récentes évolutions, notre dernière entrevue remontant maintenant à plus de six semaines.

Echographe

01 août 2013

Onzième échographie

Nous avons passé notre onzième échographie avec le Dr Brasseur.

Avant d'entamer l'examen, nous avons joué franc jeu avec elle quant à notre rendez-vous à Necker. Elle a parfaitement compris notre démarche et a même confirmé que nous avions bien fait de solliciter un deuxième avis afin d'éliminer - si possible - tout doute, tout regret, toute arrière-pensée.
Seul "bémol" : alors que nombre de gens se rendent à Necker sur la base de la réputation de l'hôpital (il y avait un peu de ça dans notre démarche), ceux qui font justement cette réputation sont très régulièrement en congrés ou autres, laissant aux médecins, sages-femmes, échographistes "lambda" le soin de faire fonctionner l'établissement. L'essentiel pour nous était toutefois d'avoir un deuxième avis, quelle qu'en soit la source.
Le Dr Brasseur nous a également informés que la vraie référence française en matière de neuro-pédiatrie est l'hôpital Armand-Trousseau, toujours à Paris. Lorsque nous lui avons alors demandé si nous aurions un quelconque intérêt à aller consulter dans cet hôpital, sa réponse a été claire : si elle avait le moindre doute, elle n'hésiterait pas à nous le conseiller mais la situation ne présente (malheureusement ?) aucune ambiguïté, compte tenu du stade d'apparition, de la sévérité et de l'évolutivité de la dilatation ventriculaire d'Élise. Dans notre malheur, nous avons la "chance" que le cas d'Élise soit si grave que les doutes se lèvent d'eux-mêmes progressivement. Mais qu'est-ce que j'aurais donné pour que la tendance s'inverse et que les doutes se lèvent dans l'autre sens !

Après cette courte discussion, le Dr Brasseur a débuté l'échographie par Élise (pour finir sur une note positive avec Gaspard, nous a-t-elle avoué :-)). Les mauvaises nouvelles continuent : de 30 mm vendredi dernier, ses ventricules étaient passés à 33 mm hier. Si le destin d'Élise est désormais scellé, nous espérons toujours que sa dilatation ait au moins la bonne idée de se stabiliser, afin de limiter les complications éventuelles liées au grossissement démesuré de sa boîte crânienne.

Quant à Gaspard, il continue à pousser comme il faut. Le Dr Brasseur a notamment insisté sur son décalage des valves cardiaques "parfait" et sa "superbe" bouche (par rapport à sa soeur, il n'a pas beaucoup de mérite ! :-)).

Désolée pour le trait d'humour un peu noir qui peut choquer : cela ne transparaît peut-être pas beaucoup sur le blog mais, dans les bons jours, nous parvenons à dédramatiser un peu la situation en pratiquant ce genre d'humour. Par exemple, désormais, chez nous, quand on veut se moquer gentiment de la stupidité de quelqu'un, on dit de lui qu'il est dilaté. C'est aussi ça, faire rentrer Élise dans notre histoire familiale...

Le Dr Brasseur a terminé par l'estimation du poids actuel des grumeaux. Gaspard pèse environ 1,2 kg ; Élise, environ 1,1 kg.

Après l'échographie, au détour de la conversation, nous avons également rapporté au Dr Brasseur les propos de l'échographiste de Necker ("le cerveau [d'Élise] est complètement détruit"). Fidèle à son tact habituel, elle a bien sûr nuancé la violence de ces termes mais a confirmé son pronostic, avant même que nous ayons pu lui dire ce qu'il avait ajouté : "elle ne pourra sûrement pas marcher, parler, ouvrir les yeux".

Lorsque nous avons informé le Dr Brasseur que notre décision était prise, elle nous a recommandé de prendre à nouveau rendez-vous avec le Pr Verspyck, ce que nous avons fait à l'issue de l'échographie. Nous le revoyons dans un mois, à son retour de congés (j'en serai alors à 33 SA), pour programmer l'interruption sélective de grossesse...

Echographe

05 juin 2013

Attendre des grumeaux ne veut pas dire manger pour trois...

... et heureusement, sinon j'achèverais ma balance d'ici la fin de la grossesse.

Comme j'avais quelques kilos en trop avant de tomber enceinte, ma gynécologue m'a recommandé de me faire suivre par la diététicienne du CHU où nous sommes suivis pour tout le reste. J'ai suivi son conseil avec plaisir, me disant que ça ne pouvait nous faire que du bien, aux grumeaux et à moi.

J'ai donc rencontré la diététicienne pour la première fois il y a un mois. Lors de cette prise de contact, elle a dressé un état des lieux aussi complet que possible de mes habitudes alimentaires pour exploiter les points forts et s'attaquer aux points faibles. Je suis ressortie de son bureau avec un programme à la fois précis, libre et pas franchement restrictif :

  • privilégier les sucres lents aux sucres rapides le matin (j'ai même le droit de continuer à boire mon sacro-saint lait-chaud-deux-cuillers-à-café-de-Poulain :-))
  • manger de tout à chaque repas : crudités, viande ou poisson, féculents ou pain, légumes, fromage ou yaourt blanc "basique", fruit entier ou compote sans sucres ajoutés,
  • s'imposer un petit goûter, composé dans mon cas d'un verre de lait et de 3 Petit Beurre,
  • s'autoriser une viennoiserie ou pâtisserie par semaine,
  • limiter à de rares occasions tout ce qui est pizzas, plats préparés, etc.

Je fuis évidemment les kebabs et McDo (pas tellement difficile !) mais essaie de varier les plaisirs (v'là que je commence à aimer cuisiner, si, si, j'vous jure !) avec par exemple un plat équilibré (pain, viande, fromage, légumes) et qui fait du bien au moral :

Hamburger maisonBien sûr, mayo et frites sont bannies ! ;-)

L'objectif dans mon cas est de ne prendre que de 0 à 6 kilos d'ici l'accouchement et je dois dire que ça fonctionne plutôt bien jusqu'à présent : je mange à ma faim (même plus, parfois !), des choses saines et équilibrées et je n'ai pas encore grossi depuis que les grumeaux ont élu domicile dans mon bidon !

J'ai revu la diététicienne il y a quelques jours pour faire le bilan du premier mois : elle est satisfaite que mon poids n'ait pas bougé mais m'a reproché de ne pas manger assez de féculents pour les 3 organismes que je dois fournir en carburant. J'ai donc son autorisation pour ingurgiter entre 150g et 200g de pâtes ou de riz midi et soir, en conservant bien sûr l'équilibre de chaque repas.

On refait le point dans un mois !

(bien sûr, je ne vous recommande nullement de suivre ce régime, que vous soyez enceinte ou non ; chaque programme nutritionnel est du cas-par-cas !)

Posté par Tannabelle à 14:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,